Présentation

DSCN7743.JPG
(c) OASU [LAB] - Géraldine Bourda

 

L’OASU est un des 25 Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU) répartis sur le territoire national. Aujourd'hui,   l’OASU est une structure fédérative de l’Université de Bordeaux (UB), du CNRS (INSU) et du Ministère de la Recherche (MESR). L’Observatoire a un statut d’Ecole interne (de type L 713-9 du code de l'éducation, cf. Annexes 1 et 2). Depuis la mise en place de l’Université de Bordeaux fusionnée au 1°janvier 2014, l’OASU est membre du Département Sciences et Technologies.

 

L’Observatoire de Bordeaux a été créé en 1878 mais l’OASU existe sous son statut actuel depuis 2003. Le projet d’OASU est né d’une réflexion lancée en 2000 par l'INSU, l’Université Bordeaux I (avant la fusion) et les tutelles nationales, sur l’opportunité d’une montée en puissance du pôle bordelais des Sciences de l’Univers, tant au niveau régional que national. Il s’agissait i) d’accroître son poids par rapport aux autres pôles régionaux et à différents domaines bordelais et ii) d’accroître sa visibilité au plan national.

 

 

Jusqu’à 2002, l’OSU de Bordeaux ne comprenait qu’une seule UMR, le L3AB, devenue depuis le Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB, UMR 5804 CNRS – Université de Bordeaux). 

  

 

 

 

La montée en puissance, tant régionale que nationale de l’OASU, s’est notamment traduite en 2003 par l’arrivée du Laboratoire EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océanique et Continentaux, UMR 5805 CNRS – Université de Bordeaux).

 

 

 

Ces deux UMR constituent le socle du 1° cercle de l'OASU.

 

     

 

A partir de 2011, sept autres unités ou équipes de recherche, autour de thématiques pluridisciplinaires liées à l’Environnement et aux Sciences de l’Univers ont progressivement rejoint l’OASU par convention (2°cercle) :

 


  • Unité ISPA : Interactions Sol Plantes Atmosphère ; UMR INRA - Bordeaux Sciences Agro  

 


  • Unité G&E : Géoressources et Environnement ; EA 4592, INP Bordeaux – ENSEGID - Université Bordeaux Montaigne

 


  • Equipe IVS : Interactions Vagues Sédiments, Structures ; EA 4581 SIAME, Université de Pau et des Pays de l'Adour

 


  • Equipe PPP : Préhistoire, Paléoenvironnements, Patrimoine ; PACEA, UMR 5199 CNRS - Université de Bordeaux

 


  • Equipe R&E : Radioactivité et Environnement ; CENBG, UMR 5797 CNRS, Université de Bordeaux

 


  • Equipe CEMT : Caractérisation Electromagnétique de Matériaux et Télédétection ; IMS, UMR 5218 CNRS, Univ. BX

 


  • Equipe ISOE : Interaction des sites et des ouvrages avec leur environnement, GCE ; I2M, UMR 5295 CNRS, Univ. BX

 

 

Les missions de l’OASU consistent à fournir aux communautés nationales et internationales des services d’observations, différents moyens communs en lien avec leurs activités de recherche, à contribuer à la formation des étudiants et des personnels de recherche et à concourir à la diffusion des connaissances. L’OASU est doté d’une autonomie financière (crédits CNRS-INSU, MESR et Université de Bordeaux) et de postes qui lui sont affectés directement ou indirectement. Depuis 2003, le CNRS a créé une unité de service indépendante (UMS 2567) qui accueille les personnels et crédits nécessaires à la mise en œuvre des missions qui lui sont spécifiques, indépendamment des laboratoires EPOC et LAB (1°cercle).

 

L'Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers regroupe environ 330 chercheurs et/ou enseignants-chercheurs permanents et/ou personnels techniques ou administratifs, et environ 210 doctorants, post-doctorants et CDD (hors stagiaires) répartis sur six sites : le site de Floirac (LAB et l'UMS), le campus de Talence (EPOC, CEMT, PPP, G&E), la station marine d'Arcachon (EPOC), le site INRA de Villenave d'Ornon (ISPA), le site UB de Gradignan (R&E) et le site d'Anglet-UPPA (IVS).

 

Les laboratoires composant l'OASU ont pour mission commune d'acquérir de manière pérenne et en utilisant des méthodes scientifiques rigoureuses, les données observationnelles qui permettent de comprendre l'état de notre environnement et son évolution, au sens large du terme. La découverte et la compréhension de notre biosphère ou de l'Univers et de ses constituants résultent de la même démarche.    

 

Les thèmes de recherche abordés au sein de l'OASU vont de la structure des galaxies et des planètes, aux processus biogéochimiques dans les fleuves, lagunes et à l'interface eau-sédiment, en passant par l'hydrodynamique côtière, la pollution de l'atmosphère et de l'eau, les surfaces continentales, la télédetection, la génèse des corps sédimentaires océaniques ou encore la variabilité haute fréquence des climats passés et la préhistoire.

 

L'OASU participe à plusieurs services/tâches d'observation (ex: Alma, Herschel, IVS, GAIA, KIDA) et il assure la responsabilité, le pilotage et la gestion du service d'observation national SOMLIT.

 

Les Statuts de l'OASU rappellent ses missions et explicitent son fonctionnement, ses obligations et ses prérogatives: ils ont été approuvés sous leur forme actuelle par le CA de la nouvelle Université de Bordeaux (afin de se conformer aux dispositions nouvelles apportées par la fusion de Universités Bordeaux 1, Bordeaux Segalen et Bordeaux IV). Conformément aux articles et décrets qui ont créé les observatoires des sciences de l'univers, l'OASU est administré par un Conseil (2 réunions/an) présidé par une personnalité extérieure à l’OASU, définissant les grandes orientations et assurant le contrôle de leur mise en œuvre par la Direction, qui recueille l'avis d'un Conseil Scientifique (> 2 réunions/an) permettant d’assister la Direction à réaliser ses différentes missions et de proposer des orientations de politique scientifique. Le directeur s'appuie aussi si nécessaire sur l'avis de commissions spécialisées dont il peut solliciter la mise en place: Commission Développement Durable, etc. Les comptes rendus des réunions de ces conseils et commissions sont accessibles aux personnels de l'OASU via l'intranet de la page web OASU. La vie de l'Observatoire est régie par un Règlement Intérieur. Depuis 2007, un Comité de Direction de l'OASU a été mis en place: il regroupe les DU des UMR de l'OASU (1° cercle) et le directeur de l'UMS (réunions mensuelles). Depuis 2008, une Assemblée Générale des personnels est organisée chaque année.

 

Sur proposition du Conseil de l'OASU, le directeur de l'OASU est nommé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour une durée de cinq ans. L'OASU est actuellement dirigé depuis le 1er janvier 2012 par Eric Villenave, professeur à l'Université de Bordeaux, chimiste atmosphéricien à l'UMR EPOC, assisté de Benoit Sautour, Professeur à UB, en tant que Directeur-Adjoint.

 

L’OASU est aujourd’hui installé principalement sur 3 sites (Floirac, Talence et Arcachon). Cette situation va évoluer dans le cadre du prochain contrat quinquennal.

 

Organigramme actuel de la composante OASU (au 05/09/2014)

Ce site utilise des cookies à des fins de statistique, cf "Mentions Légale". En savoir plus...